site_maison.jpg

à la MAISON

"Ce qui m'importe c'est qu'il y ait chaque fois une rencontre avec la lumière, qui,

lorsqu'elle se pose sur un objet, aussi anodin soit-il, se fait guide."

Olivier Dassault

Lors du premier confinement en mars avril 2020, le temps a été magnifique, ciel d’un bleu profond et chaleureux soleil, jour après jour.
Frustration maximale pour le photographe qui aurait rêvé d’arpenter la ville à la recherche du cliché unique.
Et puis, un matin, je me suis rendu compte que mon appartement m’offrait des paysages intérieurs tout aussi intéressants, grâce à ses volumes et surtout à la lumière crue et transversale qui s’échappait des velux et évoluait d’heure en heure.
Objets et meubles (et même mes chats) sont devenus les sujets inattendus de ces paysages intérieurs, aux couleurs et formes exacerbées par ces projecteurs naturels.

Certaines images de cette série ont été publiées par le magazine en-ligne OPENEYE dans leur n° hors-série #2 en octobre 2020.

"Le masque" sélectionnée pour figurer dans le n° Hors série #2 oct 2020 OPENEYE webmagazine
"Le chat noir" Hors série #2 OPENEYE + Photo de la semaine "lense.fr" FISHEYE 5 mai 2019
"Les boules" sélectionnée pour figurer dans le n° Hors série #2 d'octobre OPENEYE webmagazine
"Les bouteilles"sélectionnée pour figurer dans le n° Hors série #2 oct 2020 OPENEYE webmagazine
"Jean Patou" sélectionnée pour figurer dans le n° Hors série #2 oct 2020 OPENEYE webmagazine
"Le chat blanc"sélectionnée pour figurer dans le n° Hors série #2 oct 2020 OPENEYE webmagazine